AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 cold arms

Aller en bas 
AuteurMessage
Malone Woodhull

avatar

Messages : 82
Face + © : jai c.(lannisters)
Pseudo : n.
Age : 32 y.o
Job + $ : do you really give a shit ? (CEO owner of a company named WOOD-GUARD. It's all about protecting those who can pay, obviously) + he's loaded
Status : starting from scratch ( women are like pokemons, you need balls to catch them. He's in charge)
Playlist : Of Monsters and Men | Empire

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: 2/3 RP

MessageSujet: cold arms    Sam 11 Juil - 19:16

MALONE JOSEPH WOODHULL
(So fuck your dreams
And don't you pick at our seams
I'll turn into a monster for you, If you pay me enough
None of this counts, a few dreams, plowed up )
© bann - mumford&son

NOM, PRÉNOMS : Woodhull - un nom gorgé des histoires d'espionnage dont il aimait tant entendre les détails lorsqu'il était petit. Son père s'arrangeait toujours d'enjoliver la vérité. En grandissant, Malone s'est désintéressé de toutes ces conneries estimant qu'il avait bien mieux à faire. Il a appris à aimer davantage son prénom tantôt soufflé, tantôt hurlé des lèvres de ses conquêtes, lors des nuits d'ivresse (jusqu'au petit matin). Le reste importe peu.ÂGE ET DATE DE NAISS. : trente deux ans - il pourrait parler de ce temps qui fuit, de l'impression de flotter dans un entre-deux ou encore de l'avenir, de comment il l'envisage. Malone se contente du moment présent, se projette parfois dans le futur puis finit toujours par se rendre compte que c'est du gâchis d’énergie. (26 Avril)NATIONALITÉ ET LIEU DE NAISS. : américain, Malone a grandi et est né à Philadelphie - il lui aura fallu parcourir le monde, intégrer l'armée, être recruté par les forces spéciales, avoir roulé sa bosse à travers l’Afghanistan, le moyen Orient, l'Amérique du Sud, essuyer quelques balles avant de s'installer dans les hamptons pour  affaire. ça pullule en toute tranquillité depuis.ORIGINE, LANGUES PARLÉES : comme la plupart des blancs-becs qui foisonnent dans les parages, il tire ses origines des colonialistes ( anglais et irlandais), si le métissage n'a pas été proscrit au sein des Woodhull(notamment sa mère qui est latine), les signes ne se montrent pas et restent bien planqués derrière des chmilbliks génétiques dont il ne pige pas grand chose  ( et dont il se fout éperdument, surtout). D'ailleurs, petit aparté, c'est pas parce qu'il est américain et qu'il a été dans l'armée que c'est un sale con républicain. Il s'exprime dans un espagnol correct, un arabe ( taillé au couteau), un français (franchement dégueulasse). De toute façon, il existe une langue internationale bien mieux classée que l'anglais qu'il parle couramment, c'est le flouz ( et de ce côté là, il y a toujours moyen de se mettre d'accord) DANS LES HAMPTONS DEPUIS : officiellement depuis 3 ans mais, la création de sa société a nécessité en réalité cinq années durant lesquelles il a soulevé des fonds, repéré les bureaux et recruté ses employés( tous triés sur le volet, anciens compagnons d'arme pour la plupart). Il s'y est fait une place, en toute impunité.NIVEAU D'ÉTUDES : Ce qu'il faut savoir à propos de Malone, c'est qu'il a toujours été débrouillard. Toujours. Après avoir obtenu son diplôme, il s'est directement engagé dans l'armée. C'est là que les choses sérieuses ont commencé. Ses missions lui ont permis d'emmagasiné un savoir théorique et pratique important. Les riches ont tendance à négliger ce genre d'information. Malone a la cervelle musclée. Il n'irait pas se comparer à Gates, autant avouer, il serait incapable de créer microsoft. BOULOT OU TYPE D'ÉTUDES : Il a été lieutenant dans l'armée de terre ( même s'il a très vite intégré les forces spéciales où il s'est plutôt bien débrouillé). A la fin de son contrat, clairement épuisé et dégoûté, il a préféré offrir ses services aux rupins qui foisonnent aux Hamptons. Il a fondé sa propre société de sécurité rapprochée - et est donc aujourd'hui CEO de WOOD-GUARD. REVENU MONÉTAIRE : Malone n'a jamais roulé sur les jantes, même lorsqu'il se tapait un salaire de soldat. Parce que son sens des affaires l'entraine à transformer de la boue en or, s'il le faut. Il a su rebondir et s'il y a bien une certitude c'est qu'il saura toujours attérir sur ses pieds. ($$$$$$$$). Si vous lui demandez son salaire, il vous le dira sans gêne. Pas par suffisance ou besoin de fanfaronner, pour montrer qu'on peut partir de rien et réussir (avant tout, le faire bien). ORIENTATION SEXUELLE : il aime les femmes, Malone. Ces lianes (parfois) graciles aux charmes irréfutables ( et variés). Mais, Malone, lui, il craque et croque les vraies rondeurs. STATUT MATRIMONIAL : Il distribue les râles, les accolades incandescentes dans la touffeur. S'il fut un temps ( qui lui semble putain de lointain) où il a été marié ( à la pire connasse sur terre), il s'en est remis et semble désormais vacciné contre tout engagement. Sauf ceux qui lui valent des chèques à minimum 6 zéros alignés. NB D'ENFANTS : il aime bien les gosses lorsque ce sont ceux des autres. Évidemment qu'il envisage d'en avoir. Dans un futur éloigné, de préférence. Juste histoire de perpétuer son nom parce que c'est , au fond, qu'un homme donc un sacré crétin chauviniste ( machiste aussi). TRAITS DE CARACTÈRE : Malone c'est un peu la force brute qui gifle les profanes. Ceux qui n'ont pas l'habitude de le côtoyer peuvent très vite se sentir dépassés par son énergie, sa façon d'empoigner les problèmes et de vouloir les résoudre par lui même. S'il est très fielleux, il sait aussi reconnaître lorsqu'il a tort ou lorsqu'une situation dépasse sa portée. Malone est quelqu'un sur lequel on peut compter, l'avoir comme amis apporte une certaine sensation de sécurité, la certitude de pouvoir l'appeler à n'importe quelle foutue heure en sachant qu'il débarquera probablement avec un flingue et une pelle pour creuser. S'il est franc, il a aussi un côté commercial et futé derrière des airs d'armoire à glace sans aucune jugeote. Sa boîte crânienne est à à peu près 1430 centimètres cube ( surement pas tapissée de papier peint rose bonbon mais plutôt blindée de neurones dont il sait se servir). Évidemment qu'il a un grand sens de l'honneur mais, faut pas non plus déconner et surestimer son affection, il considère d'un très bon oeil la loi du talion et n'hésite pas à l'appliquer lorsqu'un évènement dérape. Malone a la rancune tenace lorsque la trahison dépasse un seuil critique ( plutôt haut quand on y pense). Malone est souvent une pierre angulaire, maintenant, vous savez que ce n'est pas pour rien.GROUPE :EAST HAMPTON

World Of Cruel Beauty Or Perfect Ugliness


S'il y a bien une date qu'il déteste c'est bien le 4 Juillet. Toutes ces personnes qui fêtent l'indépendance d'un pays dont ils ne connaissent pas l'histoire, ça lui donne pas spécialement envie de vomir ses tripes mais au moins envie d'injurier deux trois personnes pour leur stupidité. ↔ Tant qu'on y est, il fête pas non plus son anniversaire alors aucune chance que vous arriviez à lui organiser une déconnade ( et qu'il s'y pointe). Les 26 Avril, il reste chez lui, à mater un film ou à pioncer. ↔ il n'est pas très musique, pas très clubbing ou toute connerie censée lui permettre de socialiser. Bien sûr qu'il y participe - parce que son job l'y oblige - s'il le fait, c'est pas vraiment de gaité de cœur. ↔ ses parents habitent encore à Philadelphie - dans une maison bien plus grande qu'il leur a fait construire et de manière bien plus oisive ( puisqu'ils n'ont désormais plus besoin de travailler, il subvient à tous leurs besoins et compte le faire jusqu'au bout) ↔ Il a un demi frère Noel, plus jeune ( issu d'une liaison que sa mère aurait eu avant de se tirer) et une petite sœur ( issu du remariage de son paternel) qui savent qu'ils peuvent compter sur lui. Il se plierait en quatre pour eux ( pour ses amis aussi). Noel travaille d'ailleurs pour lui depuis 3 ans. ↔ N'importe qui ayant grandi à Phila sait que les tentations sont grandes, qu'il suffit d'une seule fréquentation pour que la casier judiciaire noircisse. Il a passé quelques nuits en cellule de dégrisement (après quelques bricoles dont il n'est pas très fier). Quoiqu'il en soit, il a réussi à s'affranchir de toute toxicité et remercie quelque part l'armée de lui avoir appris une certaine discipline ↔ son ex femme s'appelle Etta, afro-américaine rencontrée à l'époque où il était trop jeune pour comprendre toutes les subtilités des nobles sentiments. Et non, il n'y pense plus, ne l'aime plus et se demande même ce qu'il a bien pu lui trouver vu la façon dont tout s'est terminé ↔ Il ne parle pas forcément de son passé. Il revendique fièrement ses origines, sa classe sociale d'origine surtout mais n'est pas du genre à tergiverser. Il ne cache pas son côté prolétaire - et beaucoup même diront que c'est ce qui fait son charme. ↔ Il a toujours une barre de chocolat dans sa poche, il en fait une petite obsession. 



The Age of Dissonance Wasn't Supposed to Happen

“ Nothing ever ends poetically. It ends and we turn it into poetry. All that blood was never once beautiful. It was just red.


« Eat shit, Dale » - son poing s'abat sur la table d'une salle de réunion, sur ses traits se déploie une expression singulière, celle qui n'y fait jamais long feu, s'y mêlent  déception,  frustration. Et puis, un peu l'envie d'étriper quelqu'un. La colère est sourde, elle fulmine dans le cœur, se barricade derrière les côtes, menaçante elle gronde et ça secoue, ça envoie des ondes à travers la moindre de ses fibres. « If it's not that important, so why don't you get lost ? » - il crache à l'encontre de son « soit disant » bras droit. Un empoté de service incapable de se rendre compte qu'il vient de se faire enfiler par un businessman véreux. Un contrat signé, tout ce qu'il y a de plus légal, tout ce qu'il y a de plus trompeur. Dale s'est fait avoir comme un débutant, plusieurs années d'études à Harvard pour quoi ? Pour lui foutre une arnaque monumentale sur les bras et afficher une mine contrite en supplément ? « You put me in a fucking hateful position, Dale. What am I suppose to do ? » - à part le virer ? Il se passe une main dans ses cheveux, signe de nervosité. Il prend une profonde inspiration, Malone, tente par ce biais de recouvrir son calme. Il doit désormais peser le pour et le contre, penser futur, penser correctement, objectivement. Il est à la tête d'une compagnie, pas le choix, n'est-ce pas ? Il peut pas faire preuve de favoritisme sous prétexte qu'il éprouve une certaine affinité pour un tel ou un tel. Ce serait trop simple. Ce serait surtout salement hypocrite pour un mec qui a toujours haï les fils de et leurs passe-droits offerts à la naissance. Il déboutonne sa veste de costume de grand créateur tandis que la déception qui se lisait dans son regard se retrouve remplacée par la résignation. Dale sait que son sort est scellé. Le sang semble l'avoir déserté, c'est un visage pâlichon qu'il présente à Woodhull désormais. « You know that you can't stand a chance out there but more importantly in this damn business. You know that, Dale ? » - bien sûr qu'il sait, il secoue la tête, déglutit difficilement, Dale. « i'm gonna find you an other contract but you can't work for me anymore. Wood-Guard is all about sense of professionalism » - surtout un instinct de survie sur-développé, pas le droit de se faire entuber dans les règles. « you made me lose too much cash this time. I'm not going to lie, Dale, this is of your behave » - de ta faute, il se retient d'ajouter. « Pack your stuffs, i expect you  not to be here when i'll get back ». Dale prend la tangente , Malone ,lui, s’empare de son cellulaire et compose le numéro d'un de ses contacts, un ami qu'il estime beaucoup et  qui lui en doit une bonne( à qui il va en devoir une bonne, surtout). Deux tonalités résonnent avant que son destinataire ne décroche. « Adrian, i need a favor (…) thanks, i owe you ». Il finit par poser son téléphone sur la table avant de s'affaler sur le fauteuil. Adrian trouvera une place à cet incompétent - par égard envers lui. Parce que c'est comme ça que ça fonctionne dans le milieu. Quelques secondes s'effilent avant qu'il ne reprenne son cellulaire et appuie sur la touche bis. «Mind if we head to a bar, tonight ? Maybe we'll have some fun drinking beers, picking up some girls, fucking in the shitters or whatever ? You're in ?». Il aura besoin d'au moins deux martinis, deux bières et un coup tiré dans les chiottes pour relativiser. Pour se dire qu'il n'est pas qu'un connard et que renvoyer un pote, c'est pas grand chose. S'il n'a pas l'habitude de valser avec les scrupules, il se dit qu'il y a des premières à tout( et que c'est peut-être ce qui aurait tendance à le rendre un peu plus humain).




last night was a mistake:
 


Dernière édition par Malone Woodhull le Dim 12 Juil - 15:24, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danni Wolfden
◦ searching for something that i can't reach
avatar

Messages : 123
Face + © : margot robbie, wildworld (av), tumblr (sign)
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Job + $ : soap opera actress, troublemaker. ($$$$$$)
Status : in love with her brother ex-girlfriend.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: OPEN (■■□)

MessageSujet: Re: cold arms    Sam 11 Juil - 19:21

SUICIDE SQUAD BRO (Non j'attend pas avec patience le trailer HD du film qui a été diffusé aujourd'hui )
Bienvenue

_________________

just give me a reason, just a little bit's enough, just a second we're not broken just bent. and we can learn to love again it's in the stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cold arms    Sam 11 Juil - 19:24

j'ai envie d'épouser la totalité de ton Malone là, je peux ?
Woodhull comme dans Turn ? (j'sais pas je demande, c'est pas comment comme nom )
Revenir en haut Aller en bas
Bex Delhaye
perfectionism is self-abuse of the highest order.
avatar

Messages : 288
Face + © : holland roden (© myself)
Multinicks : bash.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : 24 yo, sounds like it.
Job + $ : works as a collection technician, wants to be an artist.
Status : stick to the status quoe.
Playlist : stay with me, sam smith ○ love me like you do, ellie goulding ○ shake it off, taylor swift ○ clarity, foxes ft. zedd ○ the heart wants what it wants, selena gomez ○ here without you, 3 doors down

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: cold arms    Sam 11 Juil - 19:46

Bienvenue sur le forum. Je te le réserve (quand j'aurai son nom complet) pour sept jours. I love you

_________________
she don’t care if she fall in love with a devil, as long as that devil will love her the way he loves hell. (©️maimitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone Woodhull

avatar

Messages : 82
Face + © : jai c.(lannisters)
Pseudo : n.
Age : 32 y.o
Job + $ : do you really give a shit ? (CEO owner of a company named WOOD-GUARD. It's all about protecting those who can pay, obviously) + he's loaded
Status : starting from scratch ( women are like pokemons, you need balls to catch them. He's in charge)
Playlist : Of Monsters and Men | Empire

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: 2/3 RP

MessageSujet: Re: cold arms    Sam 11 Juil - 21:58

Danni - ( mais complètement, j'ai hâte ) merci

Adrian -
t'attends quoi ? Mon jet est prêt pour Vegas  ( et t'as pas tort )

Bex - navrée, c'est Jai Courtney  merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cold arms    Dim 12 Juil - 6:24

Ayé j'ai fais mes valises je suis prêt ( oké, tu as du gout en plus d'être canon, j'aime )
Bon, du coup je viendrai surement te harceler pour un petit lien
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Malone Woodhull

avatar

Messages : 82
Face + © : jai c.(lannisters)
Pseudo : n.
Age : 32 y.o
Job + $ : do you really give a shit ? (CEO owner of a company named WOOD-GUARD. It's all about protecting those who can pay, obviously) + he's loaded
Status : starting from scratch ( women are like pokemons, you need balls to catch them. He's in charge)
Playlist : Of Monsters and Men | Empire

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: 2/3 RP

MessageSujet: Re: cold arms    Dim 12 Juil - 9:22

(mais amour, pourquoi tu t'embêtes à prendre des valises, je te ferai vivre la fast life là-bas )
vu leur métier, je viens de voir, y'a trop moyen de goupiller ( puis, sérieusement ? Malek, damn, tu me donnes envie de jouer l'aut' gars dans Mr. R)
des keurs sur toi.

_________________
 
Deep inside my flesh you hide
Your pray on hearts
You feed on pride


#mialone4ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cold arms    Dim 12 Juil - 9:50

le gars qui fait Tyrell ? Bordel dans le dernier épisode j'en pouvait plus, ce type est... omg
Bon bah je t'attends alors, mais je viens de voir ton métier et oui ça risque d'être sympatoche
Revenir en haut Aller en bas
Malone Woodhull

avatar

Messages : 82
Face + © : jai c.(lannisters)
Pseudo : n.
Age : 32 y.o
Job + $ : do you really give a shit ? (CEO owner of a company named WOOD-GUARD. It's all about protecting those who can pay, obviously) + he's loaded
Status : starting from scratch ( women are like pokemons, you need balls to catch them. He's in charge)
Playlist : Of Monsters and Men | Empire

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: 2/3 RP

MessageSujet: Re: cold arms    Dim 12 Juil - 10:15

tavu ( j'ai tellement aucune volonté que je vais surement trouver un endroit pour le ouej) j'arrive, j'arrive.

_________________
 
Deep inside my flesh you hide
Your pray on hearts
You feed on pride


#mialone4ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bex Delhaye
perfectionism is self-abuse of the highest order.
avatar

Messages : 288
Face + © : holland roden (© myself)
Multinicks : bash.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : 24 yo, sounds like it.
Job + $ : works as a collection technician, wants to be an artist.
Status : stick to the status quoe.
Playlist : stay with me, sam smith ○ love me like you do, ellie goulding ○ shake it off, taylor swift ○ clarity, foxes ft. zedd ○ the heart wants what it wants, selena gomez ○ here without you, 3 doors down

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: cold arms    Dim 12 Juil - 17:01

Je valide.

_________________
she don’t care if she fall in love with a devil, as long as that devil will love her the way he loves hell. (©️maimitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Michaels
☆ SHE'S THE DEVIL IN A DRESS, DRESSED TO IMPRESS. ☆
avatar

Messages : 171
Face + © : candice accola. (© coyotes)
Multinicks : kittykat.
Pseudo : shadowcat, ven.
Age : twenty-seven yo.
Job + $ : Directrice fiancière dans l'entreprise familiale.
Status : oh god, just no.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (3/3) - open.

MessageSujet: Re: cold arms    Lun 13 Juil - 10:20

Bienvenue et amuses-toi bien parmi nous ! cat

_________________
SHE WAS A BEAST IN HER OWN WAY. but one idea described her best : she was unstoppable and she took anything she wanted with a s m i l e.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cold arms    

Revenir en haut Aller en bas
 
cold arms
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cold play
» Cold case
» You brought a fire to a world so cold [Adonis & Gwayne]
» Glossybox édition limitée "It's cold outside"
» Le portage dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE MAYBE GONE. :: WHAT GOES AROUND COMES AROUND :: The Lies I'll Concealed :: Never Have I Ever-
Sauter vers: