AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 how do we know if we're in control ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:09

adrian echolls
(  You're only in my head. )
© tumblr - mr robot

NOM, PRÉNOMS : si le nom echolls ne rime pas encore avec jet-set et richesse, cela ne saurait tarder. l'homme s'est promit d'arriver au sommet coûte que coûte, éreinté des années passé à s'occuper des jardins de ces riches propriétaires vaniteux et puants. ces seigneurs capitalistes qu'il haïssait à force de les envier. son nom, il le veut inscrit partout et compte bien y parvenir. son prénom est adrian, un prénom qui ne brille pas d'une lueur céleste mais qu'il apprécie malgré tout, surtout sous les lèvres de sa fiancée. ... Quoi, vous y avez cru ? Il est né khelfa, mais ça personne ne le sait ici. ses origines ne font pas parti de l'identité qu'il s'est crée ÂGE ET DATE DE NAISS. : malgré sa figure pouponne et ses traits fin, l'homme est âgé de trente-trois ans. il est né le 17 septembre et est de signe vierge. NATIONALITÉ ET LIEU DE NAISS. : l'homme est américain. né à chicago, il y a vécu jusqu'à ses vingt-quatre ans et n'y ai plus retourné depuis. il s'est habitué à sa vie dans les hamptons et préfère rester là, à profiter du semblant de vacances que peu lui procurer la région. ORIGINE, LANGUES PARLÉES : sa peau ne ment pas, son teint mate et ses cheveux crépus signent son identité depuis toujours. adrian est né d'un père marocain et d'une mère égyptienne, mélange peu apprécié dans certaines régions du pays. il parle l'arabe mais ne s'en vante guère. il sait que la guerre du golfe à fais du mal autour de lui, et refuse d'être associé à ces barbares qu'on lui montre à la télé. DANS LES HAMPTONS DEPUIS : arrivé à l'âge de vingt-quatre ans, il y a d'abord vécu pendant sept ans en tant qu'employé chez les wolfden, s'occupant de leurs extérieurs en échange d'un hébergement sur leur immense propriété. depuis peu cependant il a changé de vie, et réside dans un appartement en ville avec sa fiancée. NIVEAU D'ÉTUDES : des études, adrian n'en a pas fait. junkie, malfrat engagé dans sa jeunesse, il n'a jamais eu ni les moyens ni le courage d'étudier et a quitté l'école avant même la fin du lycée. il a cependant pu bénéficier d'une belle éducation en matière de nouvelles technologies et d'informatique, se formant tout seul entre deux tontes de gazon. BOULOT OU TYPE D'ÉTUDES : après plusieurs années passé à s'occuper du jardin de ses employés, adrian a finalement réussi à lancer sa propre entreprise et à gagner sa vie de manière plus glorieuse. expert en informatique et en nouvelles technologies, il s'est spécialisé dans les systèmes de sécurités et vend à de riches propriétaires des moyens de se protéger des intrusions numériques. lui qui a passé sa jeunesse à entrer par effraction partout où il pouvait gagne sa vie en protégeant les données des plus riches. REVENU MONÉTAIRE : après plusieurs années de galère, adrian gagne enfin sa vie et il la gagne bien. chacun de ses contrats signé aligne les zéros et il se sent enfin digne de sa fiancée, capable de subvenir à ses besoins comme le veut l'éducation machiste qu'il a reçu ($$$$$$$$). ORIENTATION SEXUELLE : il aime les femmes, il les adore. il en aime surtout une, une qu'il espère être la bonne. le reste n'a plus d'importance désormais, même si il ne se refuse aucun regard vers d'autres. regarder n'est pas tromper, pas vrai ? STATUT MATRIMONIAL : adrian est fiancé à frances lennox, jeune femme rencontrée deux ans auparavant alors qu'il s'était incrusté dans une des soirées organisées par ses employeurs. ce fut le coup de foudre pour le garçon qui a cherché à impression la jeune femme. c'est sa mal adresse pourtant qui l'ont fait craquer et le couple s'est très vite formé malgré les réticences de leurs proches. la belle et le clochard 2.0. s'est pour elle qu'il s'est décidé à monter dans la classe sociale et y a prit gout. il ne veut plus qu'elle ai besoin de quoi que ce soit et compte bien la rendre heureux jusqu'à la fin de leur vie. en espérant qu'elle n'apprendra pas ce qu'il cache sous ses tapis. NB D'ENFANTS : il ne veut pas d'enfants, du moins pas avant un moment. il et heureux avec la seule compagnie de frances, et sait que des enfants l'obligeraient à choisir un rythme de vie plus posé. heureux baroudeur, il a en horreur l'idée de devoir se poser et suivre un modèle pré établi qu'il exècre. TRAITS DE CARACTÈRE : fier, adrian ne se laisse pas marcher sur les pieds, ce qui lui vaut parfois des soucis. déterminé et volontaire, il se donne toujours à fond dans les projets qu'il entreprend. il n'hésite pas à donner de sa personne si cela peu aider. le garçon est aussi loyal, envers ses amis comme envers sa compagne. il est très généreux au niveau humain et donne beaucoup de sa personne pour le bonheur de ses proches. mais il est aussi ambitieux, qualité qui le pousse à toujours dépasser ses limites. confiant et charmeur, il sait ce qu'il vaut et a du mal à supporter les critiques. orgueilleux, il supporte mal de voir des gens lui montrer qu'il a tord. il est néanmoins responsable et réaliste. adrian sait ses défauts, et ses qualités. il accepte mal la critique surtout lorsqu'elle vient de personnes bien nées qui n'ont jamais eux à travailler dur pour avoir ce qu'elles voulaient. cependant très autoritaire et susceptible, il refuse de laisser faire les autres et de les mêler à ses problèmes. il veut diriger ce qui le concerne par tout les moyens. entêté, il continue à suivre les codes habituels de la relation homme/femme et a longtemps refusé l'aide financière de sa fiancée, question ici encore de fierté. mais adrian est aussi assez intolérant et violent, dans d’extrêmes cas. il n'aime pas que l'on se joue de lui et qu'on le mette face au mur, sur le fait accomplit. aimant, il se montre pourtant parfois cassant et dur, simplement pour montrer qu'il est vexé, et que sa position d'homme dominateur prime sur le reste. pas très loquace, il hésite à se montrer au grand jour tout en désirant briller en société, un tiraillement qui l'empêche d'être complètement à l'aise. GROUPE : east hampton.

World Of Cruel Beauty Or Perfect Ugliness
si l'homme a réussi à faire fortune à une vitesse assez alucinante, c'est grace à sa passion du hacking. passion qui l'a fait progresser encore et encore dans les secrets les plus cachés des gens, jusqu'à se rendre compte d'une vérité assez terrifiante. personne n'est en sécurité nul part. d'abord tenté par l'idée de proposer ses services à une quelconque entreprise désireuse de cacher ses plus vils secrets, il s'est cependant tourné vers un autre domaine : la sécurité des particuliers. l'application qu'il a mit au point permet à chacun de crypter ses donnés de manière aléatoire, empêchant les plus talentueux de s'infiltrer dans les serveurs des riches propriétaires aux secrets un peu trop lourd. étrangement ses services plaisent beaucoup et il n'hésite plus à faire payer ses clients très cher pour un peu de sécurité. lui, le gamin de la rue, est en train de devenir riche. c'est une sensation qu'il adore plus qu'il ne voudrait l'avouer + pourtant doué à l'école, il a tout abandonné très jeune, trop occupé à sortir avec ses amis et fréquenter des coins mal famé pour se concentrer sur ses études. ses parents n'auraient pas eu de quoi l'envoyer à l'université de toute façon. il a pensé un temps à travailler pour se payer des études, mais à quoi bon ? âgé de dix-neuf ans lors de la chute du world trade center, lui et sa famille sont devenu des parias du jour au lendemain ainsi que nombreux de leurs proches. les amalgames ont eu la vie dur assez longtemps pour le dégouter de ces jeunes qui le rejetaient. il a préféré devenir un moins que rien plutôt que de se voir affublé de l'étiquette du danger. voleur plutôt qu'assassin, drogué plutôt que terroriste. un choix qu'il a regretté longtemps après, mais qu'il assumait pleinement à l'époque + de son passé à chicago, il ne reste rien. il s'est assuré de faire disparaitre ce qui devait disparaitre, allant jusqu'à effacer quelques rapports peu flatteur sur sa personne dans les dossiers de la police. ce qu'il n'a pas pu supprimer cependant, c'est le dossier concernant son ex petite amie, battue et laissée pour morte. une erreur de jeunesse, symbole de sa rage et de sa violence qu'il tente de contenir bien que mal, toujours à l'affut du moindre signe de rechute + il est parvenu à arrêter la drogue seul et en est assez fier, mais n'est pas assez stupide pour s'en venter. il ne se vente pas de grand chose à dire vrai et peu sont ceux qui en savent beaucoup plus sur lui que son emploi actuel et le nom de sa fiancée. le reste de sa vie, son passé, est gardé secret au plus profond de lui. que de voir ces choses sortir risquerait de ruiner sa vie. son couple, sa carrière, tout repose sur un mensonge + adrian a apprit à jouer du violon en arrivant aux hampton et il adore ça. la musique et la boxe qu'il pratique quasi quotidiennement lui permettent de canaliser sa force et de se dépenser. la musique elle lui permet de s'échapper, de voyager.

last night was a mistake:
 


Dernière édition par Adrian Echolls le Lun 13 Juil - 6:18, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:10


The Age of Dissonance Wasn't Supposed to Happen
Ses mains tremblaient sur le volant alors que la route défilait devant ses yeux. Peu à peu le sang sur ses doigts séchait. Il semblait avoir réussi à se faire mal, à force de frapper encore et toujours. Sur le dos de celles-ci il lui semblait voir des plaies à chaque phalanges, cependant rien ne paraissait vraiment clair. Son esprit s'embrouillait seul alors que sa soudaine sobriété lui donnait la nausée. L'image du corps allongé dans l'appartement lui revenait sans cesse, traumatisme toujours plus fort au fur et à mesure que les détails lui revenaient. « ♫ Never gonna give you up, never gonna let you down. Never gonna run arou- ♫ » Adrian coupa le son de son portable. L'écran affichait le nom de Jace. Troisième fois en quelques minutes que cet abruti appelait. Jamais il n'avait répondu, pas depuis son départ. Les mains sur son volant, la tête ailleurs, il roulait encore et encore. Presque une heure maintenant l'éloignait de Chicago, et il avait fallut à cet abruti presque autant de temps pour revenir à l'appartement et la trouver là, inconsciente, entre la vie et la mort. Soufflant, il essaya tant bien que mal de calmer ses nerfs à vif et son esprit complètement embrouillé. Tendu sur son siège et inattentif à la route, il pestait, marmonnait, tout en se demandant où il irait. Perdu, complètement perdu dans son flot de réflexions et de regrets. Devant lui les phares des voitures brillaient à travers la nuit froide. Des étoiles de pacotilles dans son songe éveillé, cauchemar ou lui seul était le monstre. Un long moment de silence passa, dans lequel ne se fit entendre que le frottement de la gomme noir sur l'asphalte trempé de la route. Puis soudain la musique, à nouveau. « Mais merde ! » Donnant un violent coup de volant il se lança sur le bas coté, et pila avant que la voiture ne vienne s'encastrer dans la barrière censé protéger les véhicules d'une chute d'environ deux mètres. Il attrapa le portable hurlant les paroles qu'il lui semblait connaître depuis toujours, ouvrit la porte de son véhicule et sorti, brûlant d'une fureur qui ne lui ressemblait pas. Et dans un mouvement de bras dans lequel il mit toute sa force, il envoya balader l'objet qui lui avait coûté une fortune quelques semaines avant. Le portable vola jusqu'à ce qu'il ne puisse être capable de la voir et le seul son d'un choc lui parvint alors que le téléphone se brisait contre un arbre. Dans son dos les passaient à toute vitesse, bruyantes et lumineuses, parfait contraste avec la paisible forêt qui lui faisait face. Regardant quelques minutes les feuilles agités par le vent froid, il pensa à ce qu'il devait faire. Son choix était fait, il l'avait toujours été au fond.  Debout face à la végétation sombre, il expira longuement, soudain paisible. Il lui fallut pourtant attendre encore avant de se sentir mieux, libre de continuer sa route. Refermant les portières il s'installa dans le véhicule et fonça. Avec un minimum de sang froid il roula, direction New York et les Hampton. Il avait vu ces plages heureuses dans des tas de films, s'était imaginé des soirées paisibles au bord de la mer. Jamais il n'aurait pensé trouver asile ici, pourtant.

« J'y crois pas, tu vas vraiment le faire ? » Adrian sourit dans la glace, les yeux fixés sur son ami derrière lui. « Tu verrais son sourire mec. » Le plus barbu des deux leva es yeux au ciel alors que l'autre finissait de nouer son noeud papillon. Il avait réussi à convaincre Danni, la fille de ses employeurs. Il ferait le service à la soirée qu'ils organisaient pour la fin des vacances. Il pourrait y voir Frances, invitée parmi tant d'autres. Jeune silhouette qui avait fait craquer son coeur d'homme paumé, regard tendre qui lui avait volé son coeur. Un coup de foudre comme dans les films. « Et si elle t'a oublié, si elle ne se souvent plus de toi ? » Il y avait pensé, c'est vrai. Mais sous les mots de Jedh il refusait de les entendre, laissant un regard assuré se tourner vers son ami, finissant de se vêtir comme il était exigé pour le service de ce soir. « Je suis prêt à parier qu'elle ne m'a pas oublié. » « Mais si- » « Jedh. » Les yeux clairs du plus âgé se posèrent sur Jedh, lui intimant d'arrêter. « J'ai assez la flippe comme ça alors évites d'en rajouter. Je suis sur que ça va bien se passer et si ce n'est pas le cas alors tant pis, c'est que Frances n'est pas faite pour moi. » Le brun soupira, n'osant contredire un peu plus son ami. Qu'aurait-il pu dire de toute façon ? Adrian était des plus motivés. Ce soir, il inviterait Frances à sortir avec lui. Ce soir, il la ferait craquer.


Dernière édition par Adrian Echolls le Sam 11 Juil - 21:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Danni Wolfden
◦ searching for something that i can't reach
avatar

Messages : 123
Face + © : margot robbie, wildworld (av), tumblr (sign)
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Job + $ : soap opera actress, troublemaker. ($$$$$$)
Status : in love with her brother ex-girlfriend.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: OPEN (■■□)

MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:10

CE CHOIX CE CHOIX CE CHOIX
Bienvenue

_________________

just give me a reason, just a little bit's enough, just a second we're not broken just bent. and we can learn to love again it's in the stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:12

Je ne pensais pas qu'il aurait ce succès, d'habitude personne ne le connait
Merci à toi, tu me gardes une place dans ta vie hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Danni Wolfden
◦ searching for something that i can't reach
avatar

Messages : 123
Face + © : margot robbie, wildworld (av), tumblr (sign)
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Job + $ : soap opera actress, troublemaker. ($$$$$$)
Status : in love with her brother ex-girlfriend.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: OPEN (■■□)

MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:15

Avec plaisir I love you

_________________

just give me a reason, just a little bit's enough, just a second we're not broken just bent. and we can learn to love again it's in the stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:18

Danni Wolfden a écrit:
CE CHOIX CE CHOIX CE CHOIX
Bienvenue

mais tellement.
rooh, biensur que si il a du succès
réserves moi un lien et bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Frances Lennox

avatar

Messages : 183
Face + © : chung by milkovitch
Pseudo : crawley, élodie.
Age : trente deux années
Job + $ : brillante cavalière et héritière du célèbre élevage équin de ses parents ($$$$$$$)
Status : fiancée et follement amoureuse, que cela déplaise au destin
Playlist : zou bisou bisou - gillian hills / i want to hold your hand - the beatles / let's twist again - chubby checker / hit the road jack - ray charles / house of the rising sun - the animals / (i can't get no) satisfaction - the rolling stones / uptight (everything's alright) - stevie wonder / these boots are made for walkin' - nancy sinatra / i'm a believer - the monkees

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: open

MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:22


_________________

A NEW BEGINNING

Some day my prince will come, some day we'll meet again. And away to his castle we'll go to be happy forever I know  ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bex Delhaye
perfectionism is self-abuse of the highest order.
avatar

Messages : 288
Face + © : holland roden (© myself)
Multinicks : bash.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : 24 yo, sounds like it.
Job + $ : works as a collection technician, wants to be an artist.
Status : stick to the status quoe.
Playlist : stay with me, sam smith ○ love me like you do, ellie goulding ○ shake it off, taylor swift ○ clarity, foxes ft. zedd ○ the heart wants what it wants, selena gomez ○ here without you, 3 doors down

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:25

IL EST TELLEMENT MAGNIFIQUE.
Bienvenue sur le forum.

_________________
she don’t care if she fall in love with a devil, as long as that devil will love her the way he loves hell. (©️maimitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 18:35

Sid ; bon dieu Elizabeth, je l'aime I love you merci beaucoup et avec plaisir pour le lien ! Mais j'en reviens pas quoi, je ne m'y attendais pas alors je suis contente

Frances ; tmtc beybey

Bex ; merci beaucoup princesse I love you ton forum est magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Bex Delhaye
perfectionism is self-abuse of the highest order.
avatar

Messages : 288
Face + © : holland roden (© myself)
Multinicks : bash.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : 24 yo, sounds like it.
Job + $ : works as a collection technician, wants to be an artist.
Status : stick to the status quoe.
Playlist : stay with me, sam smith ○ love me like you do, ellie goulding ○ shake it off, taylor swift ○ clarity, foxes ft. zedd ○ the heart wants what it wants, selena gomez ○ here without you, 3 doors down

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 21:23

Je valide, bon jeux parmi-nous. I love you

_________________
she don’t care if she fall in love with a devil, as long as that devil will love her the way he loves hell. (©️maimitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Sam 11 Juil - 21:24

merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Kyra Michaels
☆ SHE'S THE DEVIL IN A DRESS, DRESSED TO IMPRESS. ☆
avatar

Messages : 171
Face + © : candice accola. (© coyotes)
Multinicks : kittykat.
Pseudo : shadowcat, ven.
Age : twenty-seven yo.
Job + $ : Directrice fiancière dans l'entreprise familiale.
Status : oh god, just no.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (3/3) - open.

MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    Lun 13 Juil - 10:20

Bienvenue un peu en retard.

_________________
SHE WAS A BEAST IN HER OWN WAY. but one idea described her best : she was unstoppable and she took anything she wanted with a s m i l e.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: how do we know if we're in control ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
how do we know if we're in control ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» They will not control us, we will be victorious. | Sanaa.
» pb soufflet de cardan av gauche
» alfa romeo 75 2.4 td
» Damage control
» rappel de voyager 2,5 TDSE de 1998

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE MAYBE GONE. :: DIAMONDS ARE A GIRL'S BEST FRIEND. :: When We Dead Awaken-
Sauter vers: