AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 cut me off (margilo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilo Kennedy

avatar

Messages : 86
Face + © : cher lloyd + flyingsquirrel. (avatar)
Pseudo : fancy
Age : vingt ans.
Job + $ : a réussi à convaincre ses parents de lui laisser deux ans pour percer dans la musique + $$$$$$$
Status : célibataire.
Playlist : MELODY THORNOTON & BOBBY NEWTON ~ Goodbye.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: ouverte (1/3)

MessageSujet: cut me off (margilo)   Ven 17 Juil - 6:51

you didn't have to cut me off
make out like it never happened
and that we were nothing
T'as rendez-vous, plus tard dans la soirée, avec quelques vieilles connaissances assez aisées pour manger quelque chose au Goody's Deli & Pub. Un grill très apprécié dans les Hamptons dans lequel tu venais souvent avec ta famille. Ouais, quand vous aviez encore l'habitude d'en être une pour de vrai. Aujourd'hui, t'y viens surtout avec des amis, si tant est que tu puisses les qualifier ainsi. Personne n'est au courant de ton histoire, ni de la raison de ta venue ici. Vacances, repos mérité, tu uses de grands et beaux discours pour éviter les questions qui pourraient faire mouche. Tu n'aimes pas te justifier, tu n'as jamais aimé ça. Tu préfères encore jouer la carte de la fille pourrie gâtée qui, en plus d'avoir réclamé deux ans de pause dans ses études, se permet de prendre une pause à l'intérieur même de sa pause. C'est mieux de passer pour une princesse plutôt que pour une criminelle après tout. Heureusement pour toi, le meurtre du caïd dont tu es en partie responsable n'a jamais fait la une de la presse à scandale et l'histoire a été étouffée sans que tu ne comprennes vraiment pourquoi. Ici depuis plusieurs jours déjà, tu as repris contact avec tes vieux amis sans te soucier du reste, tu ne t'interdis pas de vivre même si tu restes discrète. Lunettes de soleil, chapeaux imposants, tu n'hésites pas à user des pires stratagèmes en matière de mode pour masquer ton identité. Finalement, ça a l'air de plutôt bien marché et lorsque tu gares ton véhicule sur le parking du grill, t'es plutôt reposée, voir carrément contente d'être là. Tu pousses les portes sans te départir de ta petite moue taquine, les lèvres légèrement pincées. Candice n'est pas encore là et il n'y a nulle part trace d'Erik et de Charles, ce qui n'a rien d'étonnant quand on connaît tes fréquentations. T'es la première à être arrivée et tu te sens légèrement bête. Tu annonces fièrement ton nom et tu te laisses guider jusqu'à ta table réservée. Tu remercies avec un sourire malicieux l'homme qui t'a conduite jusque ici et tu attrapes le menu de tes mains fraîchement manucurées. ( Vous prendrez quelque chose à boire, mademoiselle ? ) la question tinte à tes oreilles dans une composition qui te paraît étrangement familière. Tu écartes le menu qui, jusque là, cachait ton visage pour observer la jeune fille qui désormais te fait face. L'une comme l'autre, vous écartez de grands yeux en vous reconnaissant. Tu ne peux cependant pas t'empêcher de trouver à cette situation un plaisir sournois, voire carrément malsain ! « Oh mon dieu, je savais que tu étais pauvre Margo... mais j'ignorais que c'était à ce point ! » ta phrase est lancée comme une injure, comme une insulte. Elle touche, elle fait mouche, car c'est ainsi que tu réagis, ainsi que tu fonctionnes. Un jour meilleures amies, le lendemain pires ennemies. Margo était ton amie la plus proche... jusqu'à ce qu'elle devienne pauvre. C'est toi, tu es comme ça, à penser égoïstement que les torchons ne peuvent se mélanger aux serviettes. Et pourtant, parfois, elle te manque Margo, mais t'as trop de fierté pour l'admettre !

_________________
just because it burns.

ever wonder about what he's doin, how it all turned to lies. sometimes I think that it's better to never ask why... where there is desire there is gonna be a flame. where there is a flame someone's bound to get burned. but just because it burns doesn't mean you're gonna die. you're gotta get up and try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margo Duchannes

avatar

Messages : 46
Face + © : annasophia robb, milkovich (bb ace).
Pseudo : spf.
Age : twenty-one years old.
Job + $ : fallen heiress, waitress and job seeker.
Status : such a mess.
Playlist : don't wanna miss a thing – aerosmith, angie – the rolling stones, heartbreaker – the led zepplin, someone new – hozier, if you ever want be in love – james bay, shirtsleeves – ed sheeran

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: cut me off (margilo)   Dim 19 Juil - 16:10

you didn't have to cut me off
make out like it never happened
and that we were nothing
« Duchannes, la 6 attend déjà depuis dix minutes pour les boissons, bouge tes fesses un peu ! » La blonde soupire, s'active un peu plus vite au nettoyage de la table numéro trois, à peine débarrassée. Roos, sa collègue, a un jour de congé pour une visite médicale, si bien que Margo se retrouve seule et livrée à elle-même dans ce restaurant où elle peine encore à trouver sa place et prendre ses marques. Face aux remarques de son patron, elle tente de mettre les bouchées doubles et sent sa peau coller légèrement à son tablier. La climatisation n'y fait rien et Margo continue de trimer, en essayant d'éviter au maximum les catastrophes dont elle est pourtant reine.   « Allez Margo, hop hop hop ! » Ses doigts à la manucure ternie par ses heures de plonge se crispent autour de son torchon mais elle se garde d'hurler ses quatre vérités à son patron. Ce job, elle en a tellement besoin, si bien qu'elle en deviendrait presque quelqu'un d'autre pour être sûre de le conserver. Margo  quitte enfin les bords de la troisième table pour se rendre à celle indiquée par son supérieur. Elle dégaine son calepin électronique et le stylet relié et affiche un sourire aussi rayonnant que forcé. « Vous prendrez quelque chose à boire, mademoiselle ? » Margo lève les yeux, se fige. Sa bouche est à deux doigts de former un o de surprise. Merde, merde, merde. La brune qui est assise devant elle, tout sourire, est loin d'être une inconnue. Il s'agit bel et bien de Lilo, ta meilleure amie. Du moins, autrefois. À New-York. Lorsque ton monde n'était que or et paillette, non transpiration et friture. Tu n'as pourtant obtenu aucune réponse de cette dernière, à tes messages de détresse, sans que tu comprennes pourquoi. La pique de Lilo te fait voir rouge. Si avec ton patron, tu prenais sur toi, face à elle, tu n'es pas prête de mâcher tes mots. « « Ta gueule, Kennedy. » Dieu ce que tu voudrais disparaître. Que fabriquait Lilo aux Hamptons, elle qui t'avait tant de fois fait part de son mépris pour ces lieux ? « «Je te conseille de prendre seulement de l'eau et aussi de te contenter d'une salade, t'as plutôt pris depuis la dernière fois que l'on s'est vues.  » Le sourire de Margo qui avait disparu réapparaît de plus belle. Et bim. Les démons du passé, elle leur fait un doigt, Margo.

_________________
~ WHEN SHE WAS JUST A GIRL, SHE EXPECTED THE WORLD BUT IT FLEW FROM HER REACH, SO SHE RAN AWAY IN HER DREAMS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
cut me off (margilo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE MAYBE GONE. :: THE HAMPTONS, LONG ISLAND (USA) :: Sag Harbor :: Goody's Deli & Pub-
Sauter vers: