AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ghosts that we knew + noor

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ghosts that we knew + noor    Mer 15 Juil - 20:30

ghosts that we knew
ft noor
Ce rp se déroule pendant le TC #1
L'image le prend aux tripes. Le choc est rude. Sa conscience n'est plus qu'un maelstrom de cris et de questionnements. Peu être que c'est son esprit qui lui joue des tours. Qu'il va se réveiller, et rire de sa connerie. Mais non, il ne se réveille pas. Il sent bel et bien le sable sous ses pieds, l'odeur de la mer, et la peau de Noor sous ses doigts alors qu'il la force à la suivre, les doigts autour de son avant-bras, le coeur à mille à l'heure. Il n'en a rien à foutre des yeux de Noel qui le suivent, de Frances qui doit se demander ce qu'il lui arrive, ni même de Malone qui doit le prendre pour un fou. Les pas s'enchainent jusqu'à ce que le duo se trouve trop loin de la fête, trop loin de tout. Là où personne ne peut les voir, ni même les entendre. Alors, il repose ses yeux affolés sur elle. Il se retient de vomir, la panique ayant prit possession de son esprit, lui laissant cependant les commandes de son corps. Il la lâche, enfin. N'y croit pas, toujours. Noor est morte sous ses poings. Il le sait, il l'a vu étendue sur le sol, allongée dans son sang. Tout ça ne veut plus rien dire. Elle semble pourtant en parfait état devant lui, comme dans ses souvenirs. Neuf ans avec un fantôme sur les épaules, et la voilà là. Comment avait-il pu ne pas s'en rendre compte ? Lui qui avait eu accès à son casier, qui avait réussi à supprimer des registres Adrian Khelfa pour se créer une nouvelle identité, bien plus belle, avait raté l'info. Parce qu'il n'avait jamais été impliqué après tout, pas de façon officielle. Pas de documents officiels portant son nom. Alors il ne s'est jamais donné la peine de voir plus loin. Une erreur terrible. Voilà qu'il la regarde, incrédule, incrédule et paniqué. « Comment... Comment tu...- » Il ne peut pas aller plus loin. Pour dire quoi, de toute façon ? Elle était morte. Et voilà qu'elle est là. Sa stupeur se transforme en méfiance, en colère. « Qu'est-ce que tu fous là ? Comment... » Comment, comment, toujours la même question. Comment avait-elle pu appeler au secours ? Comment, malgré le sang et les coups, avait-elle survécue ? Comment était-elle arrivée là, devant lui. « Je te croyais morte. » Pas un reproche, une simple vérité. Au fond, il ne sait pas si il l'aurait préféré ou non. Soit il est un assassin en fuite. Soit il est un monstre reconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Noor Mejem

avatar

Messages : 64
Face + © : lindsey + © gentle heart
Pseudo : 50centimes
Age : twenty-seven yo
Job + $ : works as a saleswoman in a shop + $
Status : single
Playlist : all of the stars, ed sheeran

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: available

MessageSujet: Re: ghosts that we knew + noor    Mer 15 Juil - 21:03

Elle avait passé neuf ans de sa vie à détester cet homme qui l'avait battue au sang et qui s'était enfui de l'appartement, croyant la laisser pour morte. Elle l'avait exécré, haï et pourtant, quand son regard croisa celui de son ex, Noor fut submergée par ses émotions du passé. Parce que malgré tout cela, elle n'avait jamais aimé personne autant qu'elle avait pu aimer Adrian Khelfa. Elle s'était imaginée un million de fois porter ce nom. Mais, le jeune homme en avait décidé autrement. Il l'avait lâchement abandonnée, alors qu'elle avait juré vouloir tourner le dos au monde entier pour vivre une vie avec lui. Une vie qu'Adrian avait, inconsciemment, tenté d'écourter en la rouant de coups neuf ans plus tôt. Cette violence ne l'avait vraisemblablement pas quitté. La pression de ses doigts autour de son avant-bras lui rappela finalement pourquoi elle avait tant haï cet homme pendant tout ce temps. Adrian la relâcha, mais fut incapable de prononcer une phrase correctement. Comment ? Comment quoi ? Comment elle l'avait retrouvé ? Grâce à Ash. Comment elle avait survécu à son agression ? Grâce à la vieille dame du rez-de-chaussée. Puis, il réussit finalement à s'exprimer. Une affirmation qui vint glacer le sang de Noor. La jeune femme resta bouche-bée, quelques secondes. Adrian venait de confirmer ce qu'elle n'avait cessé de se demander pendant neuf ans : avait-t-il pensé la laisser pour morte, cette nuit-là ? L'Irakienne resta muette quelques secondes avant de ricaner nerveusement. Une crise de rire incontrôlée qui dura une fraction de secondes à peine. Parce que très vite, les larmes montèrent pour laisser la colère reprendre le dessus. Elle se jeta brusquement sur lui, frappant ses petits poings contre le torse de son ex-petit-ami. "Espèce d'enfoiré de merde !" Elle avait tenté de se persuader qu'Adrian n'était pas parti volontairement, que c'était lui qui avait appelé les secours se faisant passer pour la voisine du rez-de-chaussée. Mais, que nenni. "J'ai passé un an de ma vie à défendre ta sale gueule devant les forces de l'ordre !" Elle se sentait trahie, dupée.. Pourtant, au fond d'elle, elle savait pertinemment quel genre de lâche était son prétendu prince charmant.

_________________

i know we loved to hit the road and laugh,
but something told me that it wouldn't last
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ghosts that we knew + noor    Mer 15 Juil - 21:23

ghosts that we knew
ft noor
Il peine à croire ce qui se déroule devant lui. Lui qui croyait ne plus jamais voir son visage, voilà qu'elle le fixe, impassible. Elle est là. Putain, il a envie de crier. Plus rien n'a de sens. Neuf ans qu'il se déteste d'avoir laissé sa colère prendre les commandes dans son esprit. Depuis, il s'est mit à la boxe pour évacuer. Il passe des heures seul, sur la plage, à s'aérer pour ne pas cracher sa rage à la gueule de ce monde qui brille, le laissant là dans sa cabane mal protégée du vent et de la pluie. Un chien qu'on laisse crever la gueule ouverte jusqu'à ce qu'enfin, le fric arrive. Alors c'est les sourires, les bravos, le grand déroulement de tapis. Les chiffres se multiplient, et avec les amis. Il déteste ces gens qui l'entourent. Mais ce qu'il aime faire parti de leur caste misérable. Comme si enfin, sa colère était guérie. Un statut, une domination par l'argent plutôt que par la force. Et voilà qu'elle est là. Qu'elle lui renvoi à la gueule celui qu'il a été. Une torture qu'il ne peut supporter plus longtemps. Il lui dit la vérité, peut-être devrait-il s'en retenir. Il avoue l'avoir laissée pour morte. Avoir été lâche. Pas comme si il pouvait le nier cependant. Il se doit d'être sincère avec elle et pourtant il a du mal à l'être. Voilà neuf années qu'il n'a pas été sincère, avec personne. Pas même avec sa fiancée. Un rôle proprement tenu, un texte apprit à la perfection. Un personnage impeccablement joué. Et voilà qu'elle arrive. Et tout semble s'écrouler. Elle, elle à l'air en colère. Elle le montre, elle le hurle. Les mots pleuvent en même temps que les coups et il la laisse faire un temps, il le mérite. Mais bien vite il reprend le contrôle, attrapant ses poignets pour la faire cesser, ses yeux cherchant les siens. Il ne peut pas lui dire d'arrêter, il se contente de le faire. Il se contente d'encaisser alors qu'elle lui avoue l'avoir défendu. Il lui doit beaucoup. Il n'arrive toujours pas à y croire. Il oscille entre colère et soulagement. Il était fou d'elle, lui le gamin aux yeux rieurs. Il l'a enterré en arrivant ici. Il déteste le fait de la revoir. « Noor je suis désolé. » Sa voix est plus posé qu'il ne s'y attendait. Ses mots, plus sincère que jamais. Lui même a du mal à croire cet élan de rédemption. « Je suis désolé Noor, je suis... » Une litanie qu'il stoppe là, reprennent sa respiration, des étoiles se baladant devant ses yeux grands ouverts. « Tu ne peux pas être là. » La peur. La colère. Le soulagement. La rédemption. L'angoisse. Un tournis d'émotion qui le mettraient à Terre si il avait été différent. Mais l'homme est fort. Parce qu'il a apprit à l'être. « Tu ne peux pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ghosts that we knew + noor    

Revenir en haut Aller en bas
 
ghosts that we knew + noor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) P. TONKIN - I knew you were in trouble UC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE MAYBE GONE. :: DIAMONDS ARE A GIRL'S BEST FRIEND. :: When We Dead Awaken-
Sauter vers: