AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 au plus noir de la nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Daniels
★ Après la nuit, avant le jour.
avatar

Messages : 22
Face + © : Bob Morley av/yozz.
Pseudo : suika (romane)
Age : twenty-six y.o.
Job + $ : works in a music store - ($$$$$$$)
Status : single, jumps between legs
Playlist : rhythm inside, home, horse with no name

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: free (02/02)

MessageSujet: au plus noir de la nuit.   Mar 14 Juil - 15:36

samaël daniels
( aux innocentes les mains pures )
© tumblr - fauve

NOM, PRÉNOMS : Daniels, Samaël. Nom qui choque, nom qui secoue. Visages alarmés, regards étonnés. ÂGE ET DATE DE NAISS. : vingt-six ans, il est né un deux janvier. NATIONALITÉ ET LIEU DE NAISS. : américain, samaël n'a jamais quitté les hamptons. pas qu'il s'y sent bien, mais l'attrait de l'inconnu ne l'a jamais fait sourire. ORIGINE, LANGUES PARLÉES : américaine de par son père, espagnole de par sa mère, le brun est trilingue. en plus de ses langues paternelles et maternelles, il parle couramment le français. DANS LES HAMPTONS DEPUIS : toujours, cette ambiance, ce côté pervers l'assiège au plus haut point. NIVEAU D'ÉTUDES : il a terminé le lycée et a fait trois facs différentes avant de tout laisser tomber. au diable les manuels, il n'aime que la fête, de toute façon, papa et maman vieille au grain. BOULOT OU TYPE D'ÉTUDES : vendeur dans un disquaire pour passer le temps, plus par attrait de la musique que par le besoin d'argent. REVENU MONÉTAIRE : le compte en banque de son géniteur, et le faible salaire de son job d'étudiant lui sont amplement suffisant. de toute façon, ils ne peuvent rien lui refuser. ($$$$$$$$). ORIENTATION SEXUELLE : il aime les femmes, les jambes galbées, les seins ronds, les doux cheveux. STATUT MATRIMONIAL : célibataire, il court de jambes en jambes, s'essouffle à perdre haleine, à comprimer son coeur. NB D'ENFANTS : aucuns. TRAITS DE CARACTÈRE : orgueilleux, solitaire, moqueur, téméraire, fidèle, joueur. GROUPE : SOUTHAMPTON.

World Of Cruel Beauty Or Perfect Ugliness
a une déformation du coeur, peut faire une crise à tout moment ϟ a peur de l'engagement ϟ n'est jamais tombé amoureux ϟ ne veut pas s'attacher par peur de partir trop tôt ϟ est très solitaire ϟ n'aime pas trop la compagnie des autres ϟ se fout littéralement en l'air ϟ fume des joints un peu trop souvent ϟ ne veut pas penser à sa maladie, fait tout pour l'oublier ϟ est le malheur de sa famille, toujours inquiète pour lui et pour ce qu'il fait de sa vie ϟ ne travaille pas ϟ adore la musique ϟ a le vertige ϟ fait de la guitare ϟ adore la photographie ϟ son meilleur ami est mort d'un accident de voiture ϟ la seule personne à qui il est réellement attaché, c'est sa meilleure amie.

The Age of Dissonance Wasn't Supposed to Happen
Dans une chambre trop noire, trop sombre, un jeune garçon est assis. Un long silence l’enveloppe. Le berce et le terrifie. Il a mal. Ses mains d’enfants sont crispées sur son t-shirt rouge. Il pleure. Il fait nuit, tout le monde dort. Il souffre. Il aimerait bien que sa maman vienne l’aider. Lui dise qu’il ne fait qu’un rêve, que demain tout ira mieux. Qu’il faut être heureux, reconnaissant. A la vie. A tous. Il suffoque. Son cœur s’emballe. Encore plus fort. Encore plus haut. Il voit trouble. Mais il faut sourire. Toujours, encore. Il ne sent plus ses doigts, ses pieds, ses mains. Il sombre. Toujours plus loin. Dans un dernier effort, il trébuche, se cogne la tête contre son meuble de chevet. Un cri s’échappe de sa gorge en feu. Il ne faut pas réveiller les autres. Il faut être heureux. Tout n’est qu’un jeu, un rêve, un cauchemar. Au loin, il entend quelqu’un hurler. Il sourit. Faiblement. Tout ça n’est qu’un jeu. Doucement, il se sent soulever, serrer contre un autre cœur qui bat follement. Il est enfin bien. Il peut fermer les yeux, sans se soucier de l’avenir. La personne sent bon. Signe du paradis infinis. Puis de toute façon, Ils sont là. Depuis toujours et pour toujours. Les esprits. Il y croit le petit, il y croit. Encore plus en cette douce nuit d’hiver. Vouloir ou pouvoir, deux verbes tellement proches et tellement opposés, pour lui, ils veulent tout dire. L'envie et le désespoir. Le noir et le blanc. L'amour et la haine. La tristesse et la joie. Vouloir courir, pouvoir regarder les autres courir. Seul. Il voulait pouvoir hurler, crier, courir et ne jamais revenir, pour s'échapper de ce lieu étouffant, de cet espace exiguë. Trouver cet endroit, ce remède, faire de lui un être humain normal, un garçon pouvant faire toutes ses choses, et non plus juste espérer. Mais il reste là, assis à attendre que le temps passe, que le temps l'emporte et s'écoule loin de lui, termine sa course folle du haut d'une falaise, sautant comme un oiseau au dessus des marées. Riant des autres, morts en bas. Une autre vie, un autre cœur, un autre lui. Croulant sous la pitié, éclater, s'ouvrir, découvrir. Acharnement, désespoir. Sans savoir où il va, il continue d'espérer, de croire à tout ça, mais rien. Battement léger, battement sourd. La nuit continue d'avancer chaque jour vers lui. Ses bras se referment, l'étouffe pour doucement l'emporter loin de ceux qui lui sont chers. Les ténèbres arrivent, il doit se battre mais ne sait plus, n'en peut plus. Après tout, pourquoi ? Il est condamné. Se battre est trop fatiguant. Il espère mais ne fait rien. Il court, vole, crie. Ses pensées sont confuses, noires, embrouillées. Il joue avec eux, ces petits garçons à qui tout sourit. Et lui, il joue et continue d'espérer qu'un jour il arrivera à courir réellement, à être avec eux et non plus à croire, à imaginer tout ce bonheur enflé dans son cœur trop petit, trop étroit. Son souffle lui manque, il doit s'arrêter.

Il a quinze ans aujourd’hui. Habitant des Hamptons depuis toujours, il vient d’apprendre qu’il ne vivrait pas longtemps. Que l’effort est interdit et que la mort l’attend au tournant d’une rue. Il a vu sa mère s’effondrer, son père hurler. Sa sœur pleurer et son petit frère se cacher. Il a vu sa famille se décomposer d’une telle atrocité. Lui ? Lui, il ne veut pas y croire. Il a tellement prié les esprits. Il leur a fait des offrandes, des paroles et des confidences. Ils doivent être avec lui. Ils ne peuvent approuver ça. Mais Samaël comprend aussi que tout ça, ce n’est peut-être que du pipo. Peut-être qu’au final, ils n’existent en aucun cas. Qu’il s’est fait berné, depuis toujours. Sinon ils n’auraient jamais accepté qu’il tombe malade. Ils n’auraient jamais permis ça. Les croyances du jeune garçon tombent, se détruisent. Comme il a détruit sa famille. Il sait qu’elle l’aime plus que tout, mais la peur de le voir disparaître les bouffe. Alors il s’est promis de toujours se montrer fort. De toujours dire que tout va bien. Parce que tout va bien. Tout ce qu’il a, c’est une bombe prête à éclater devant ses yeux. Sur lui. Mais il s’en fiche. Il s’est promit d’être un meilleur fils. Mais il est loin de se douter que jamais il n’arrivera à tenir pareille promesse. Mais pour l’instant, il y croit. Il faut être heureux. Heureux. Heureux. Heureux.

« Sam’ putain tu fais chier, rend moi ça » « Pourquoi ? Il y a quoi dedans ? T’as peur que je découvre que t’es gay ? » Silence. « Qu… quoi ? » Le jeune homme sourit. Il est fier de son petit manège. Comme toujours. Il se sent puissant, fort face à ce petit jeune qui est son frère. « Oh arrête, je le sais depuis que t’es haut comme trois pommes » Même si il a toujours jouer le rôle du grand frère emmerdeur, il l’aime. Plus que tout. Son petit frère, son deuxième lui. Il veut son bonheur. Il veut qu’il soit heureux à un point inimaginable, pour que sa disparition ne lui laisse pas de traces. Il ne veut pas qu’il pleure. Qu’ils pleurent. Il n’est pas le fils rêvé. Il sort, boit, s’énerve. Il ne veut pas être le parfait fils qu’ils ont perdu trop tôt. Il se donne un rôle. Ne leur montre jamais de marques d’affections, après tout, à quoi tout cela pourrait bien servir ? « Tu… tu vas pas le dire hein ? » Cami ose un sourcil. Son frère peut parfois être vraiment con. « Gamin, tout le monde le sait. Maman a même acheté le livre « les gays pour les nuls » quand tu te seras décidé à lui dire. Tu sais, pour que tu sois un peu moins nul » Et il s’en va, ricanant sous cape. Sa famille a toujours été ouverte. Depuis qu’ils savent pour sa maladie, ils ont abandonné tous leurs préjugés. Ils sont ouverts au monde, toujours aussi persuadé qu’ainsi un miracle se produira. « Saaaam tu fais chier ! » Un cri lointain, un ricanement. Il aime l’emmerder. « Laisse le tranquille pour une fois ! » Samaël tourna la tête. Sa sœur est devant la porte de sa chambre, les poings sur les hanches. Les sourcils froncés. Elle passe sa vie à le réprimander. Fais pas ci, fais pas ça. Repose toi. Lâche cette caisse. Ça l’énerve. Il ne veut pas qu’on prenne soin de lui. Il veut vivre. Avant de mourir. Il a toujours été très éloigné de sa petite sœur. Il sait aussi qu’elle l’adore. Son grand frère. Mais il ne veut pas de ça. Il ne veut pas qu’on s’attache, qu’on l’aime, qu’on l’admire. C’est un petit merdeux. Et il fait tout pour. « Retourne dans tes livres binoclard ». Il voit dans ses pupilles bleues qu’elle est blessée. Comme toujours. Il sait qu’elle va pleurer, dès qu’il aura le dos tourner. Il l’entend tous les soirs. Et ça lui fait mal. Mais il ignore. Comme il ignore tout depuis des années. Et pour toujours.

« Salut, Jack est là ? » Samaël se tient debout, devant une porte à peine plus haute que lui, dans un coin reculé. Il aime cette ambiance, ces décors, ces douces mélodies qui parviennent à ses oreilles. Une heure que Jack devait le rejoindre chez lui, et toujours pas de nouvelles de cet imbécile. Sam s’est donc finalement décidé à aller le chercher par la peau du cou pour l’amener avec lui. Sauf que c’est sa petite sœur qui ouvre, A. Il ne se rappelle jamais de son prénom, mais à quoi bon ? Même son frère l’appelle A. Juste A. Elle est petite. Ses longs cheveux noirs tombent en cascade sur son dos. Elle a toujours l’air dans la lune, un peu en dehors de la réalité. Et elle est belle. Sam ne peut le nier. Elle a tout de la beauté du Sud. « Oui, il joue. » Contrairement à beaucoup, elle n’a jamais semblée timide face à Sam. Mais c’est à se demander si elle le voit. Elle, qui est toujours dans un autre monde. « Euh, bien. Ouais, d’accord, je vais le chercher ou… ? » Mais elle est déjà partie. Chantant pour elle-même. Sam ne sait jamais comment réagir face à elle. Haussant finalement les épaules, il entre dans la petite maison. Jack est bien là, assis devant sa télévision, à jouer à un jeu totalement débile. « Deux secondes mec ! Deux secondes ! J’ai bientôt fini mon niveau ! » Toujours pareil. Mais Sam ne peut s’empêcher de sourire.

Il se détruit. Il les détruit. La vingtaine est passée, il a surpris cette conversation. Celle où il apprend qu’il ne passera surement pas les trente ans. Et ça fait mal. Ça fait mal bordel, parce que tous ses rêves, toutes ses envies s’envolent, se cassent, tombent dans le néant d’une mort trop tôt. Il porte le poids du monde sur ses épaules. Alors si c’est pour vivre que quelques années, à quoi bon faire attention ? La drogue est devenue sa meilleure amie. Les bouteilles d’alcool ses confidentes. La solitude, son âme sœur. Il ne veut pas de leur pitié, de leur tristesse et de leurs larmes. Lorsqu’il a apprit son destin funèbre, il était au chevet de Jack. Son voisin, son ami, le seul qu’il n’ait jamais respecté. Une soirée, un accident, un au revoir précipité. En plus de perdre sa vie, de la voir s’échapper entre ses mains, Sam a aussi assisté à la mort de son ami.  Ce fut trop. Pas assez. Le gouffre et la fin. Soupirs, désespoirs. Il se sait condamner. La seule chose qui l’apaise, c’est qu’il retrouvera Jack. Car si Ils ne se sont pas montrés pour sa vie, Ils seront là, il y croit. Il espère. « Sam… il faut rentrer maintenant. » Le jeune homme lève la tête. Nath le regarde, debout, près de la porte. Il ne peut se décider à partir. Il ne veut pas le quitter, pas encore. « Encore deux minutes » « Grand frère, c’est fini, viens, rentrons ». Dans un soupire lasse le jeune brun se lève et dans un dernier regard, passe la porte. Il ne le reverra jamais. Alors il s’enfonce. Pour lui, pour eux. Dans les ténèbres sans fin, il creuse toujours plus. Il rejette tout le monde, il hurle sa peine au silence. Ses parents ne savent plus quoi faire. Anaël ne veut plus le voir, Jack essaie toujours de le ramener. Mais rien à faire, il les déteste, tous. Il se referme, perd les pédales. Il se tue à petit feu.

last night was a mistake:
 


Dernière édition par Samaël Daniels le Mer 15 Juil - 17:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noel Roscoe

avatar

Messages : 280
Face + © : Tyler Hoechlin + © crick, tumblr.
Pseudo : Chandelier.
Age : 27 ans.
Job + $ : Garde du corps de Melrose Christie depuis 2 ans et demi, employé de la société WOOD-GUARD ($$$).
Status : Compliqué.
Playlist : DAVID GUETTA ♒ hey mama ; MARK RONSON ♒ uptown funk ; KYGO ♒ firestone ; 10CC ♒ i'm not in love ; LOST FREQUENCIES ♒ reality.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (1/4) + TC#1

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mar 14 Juil - 15:49

bienvenue sur gmg et bon courage pour ta fiche et super choix pour Bob

_________________

    ⊰ The world is full of evil and lies and pain and death. And you can’t hide from it; you can only face it. The question is, when you do: How do you respond ? Who do you become ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mar 14 Juil - 16:25

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mar 14 Juil - 16:25

ce pseudo BOB
bienvenu et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Bex Delhaye
perfectionism is self-abuse of the highest order.
avatar

Messages : 288
Face + © : holland roden (© myself)
Multinicks : bash.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : 24 yo, sounds like it.
Job + $ : works as a collection technician, wants to be an artist.
Status : stick to the status quoe.
Playlist : stay with me, sam smith ○ love me like you do, ellie goulding ○ shake it off, taylor swift ○ clarity, foxes ft. zedd ○ the heart wants what it wants, selena gomez ○ here without you, 3 doors down

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mar 14 Juil - 20:37

Il est tellement beau Bob. Bienvenue sur le forum.

_________________
she don’t care if she fall in love with a devil, as long as that devil will love her the way he loves hell. (©️maimitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilo Kennedy

avatar

Messages : 86
Face + © : cher lloyd + flyingsquirrel. (avatar)
Pseudo : fancy
Age : vingt ans.
Job + $ : a réussi à convaincre ses parents de lui laisser deux ans pour percer dans la musique + $$$$$$$
Status : célibataire.
Playlist : MELODY THORNOTON & BOBBY NEWTON ~ Goodbye.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: ouverte (1/3)

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 3:50

BOB ~ je meurs
bienvenue sur GMG et bon courage pour ta fiche !

_________________
just because it burns.

ever wonder about what he's doin, how it all turned to lies. sometimes I think that it's better to never ask why... where there is desire there is gonna be a flame. where there is a flame someone's bound to get burned. but just because it burns doesn't mean you're gonna die. you're gotta get up and try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Daniels
★ Après la nuit, avant le jour.
avatar

Messages : 22
Face + © : Bob Morley av/yozz.
Pseudo : suika (romane)
Age : twenty-six y.o.
Job + $ : works in a music store - ($$$$$$$)
Status : single, jumps between legs
Playlist : rhythm inside, home, horse with no name

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: free (02/02)

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 4:32

Merci à vous tous, vous êtes des amours.

_________________

hopeless
You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lize Gallagher

avatar

Messages : 112
Face + © : gabriella wilde (crédit avatar : wildbeast)
Pseudo : elo
Age : vingt-trois ans
Job + $ : travaille à mi-temps dans la plus prestigeuse bibliothèque de la ville. (+ fille de grand Gallagher, responsable d'une importante société de marketing - publicitaire)
Status : éteinte sentimentalement.
Playlist : not about angels, birdy - stand by me, ben e. king - kiss me, ed sheeran - bang bang, jessie j, ariana grande & nicky minaj

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 5:19

bienvenue, bon courage pour ta fiche I love you
et excellent choix d'avatar !

_________________
Avant d'écrire, réfléchissez. Avant de prier, pardonnez. Avant de blesser, considérez l'autre. Avant de détester, aimez, et avant de mourir, vivez. ❞   .william shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maddie Oswald

avatar

Messages : 39
Face + © : mimi elashhiry, nelliel (ava)
Pseudo : spf.
Age : dix-huit ans.
Job + $ : étudiante en danse pour suivre les traces de sa mère, mais se fait de l'argent en faisant des cascades dans des films d'action. + $$$$$
Status : libre comme l'air.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 7:08

bienvenue.
j'adore l'histoire de ton perso, et la famille que t'as créé.

_________________

    I CAN LIVE UNDERWATER

    When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serri Wolfden
▪ molten eyes and a smile made for war
avatar

Messages : 82
Face + © : hennig | ©bombshell, tw-gif.
Pseudo : rusty halo, anaïs.
Age : 24.
Job + $ : professional tennis player ($$$$$$).
Status : no bullshit.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 8:04

Bienvenue. I love you I love you I love you

_________________
- you do this, you do. you take the things you love most and you tear them apart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace Barclay

avatar

Messages : 101
Face + © : Jack O'Connell + (Bombshell)
Multinicks : Agatha Lehnart.
Pseudo : milkovich, mathilde
Age : twenty-four yo.
Job + $ : Musician. ($$$)
Status : she returned to torment his thoughts.
Playlist : see you again, wiz khalifa & charlie puth / stairway to heaven, led zeppelin / wonderwall, oasis / compass (louis the child remix), zella day / ghost, sir sly / fitzpleasure, alt-j.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (1/4) free.

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 8:05

Bob.
Bienvenue par ici. I love you

_________________

From the fire will we learn, To be
mindful and keep away from the words
that ignite the flame Our words
will ignite the flame ©️kinagrannis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danni Wolfden
◦ searching for something that i can't reach
avatar

Messages : 123
Face + © : margot robbie, wildworld (av), tumblr (sign)
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Job + $ : soap opera actress, troublemaker. ($$$$$$)
Status : in love with her brother ex-girlfriend.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: OPEN (■■□)

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 13:03

Bob I love you
Bienvenue

_________________

just give me a reason, just a little bit's enough, just a second we're not broken just bent. and we can learn to love again it's in the stars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Daniels
★ Après la nuit, avant le jour.
avatar

Messages : 22
Face + © : Bob Morley av/yozz.
Pseudo : suika (romane)
Age : twenty-six y.o.
Job + $ : works in a music store - ($$$$$$$)
Status : single, jumps between legs
Playlist : rhythm inside, home, horse with no name

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: free (02/02)

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 17:38

Merci à vous tous I love you J'espère que mon petit sam vous plaira

_________________

hopeless
You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Mejem

avatar

Messages : 64
Face + © : lindsey + © gentle heart
Pseudo : 50centimes
Age : twenty-seven yo
Job + $ : works as a saleswoman in a shop + $
Status : single
Playlist : all of the stars, ed sheeran

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: available

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 18:22


_________________

i know we loved to hit the road and laugh,
but something told me that it wouldn't last
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bex Delhaye
perfectionism is self-abuse of the highest order.
avatar

Messages : 288
Face + © : holland roden (© myself)
Multinicks : bash.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : 24 yo, sounds like it.
Job + $ : works as a collection technician, wants to be an artist.
Status : stick to the status quoe.
Playlist : stay with me, sam smith ○ love me like you do, ellie goulding ○ shake it off, taylor swift ○ clarity, foxes ft. zedd ○ the heart wants what it wants, selena gomez ○ here without you, 3 doors down

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   Mer 15 Juil - 18:31

Je valide.

_________________
she don’t care if she fall in love with a devil, as long as that devil will love her the way he loves hell. (©️maimitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: au plus noir de la nuit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
au plus noir de la nuit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marmotte le jour, petit démon la nuit
» maman j'ai peur du noir........
» ma nuit avec mon oeil céleste^^
» Bonne nuit les petits
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE MAYBE GONE. :: WHAT GOES AROUND COMES AROUND :: The Lies I'll Concealed :: Never Have I Ever-
Sauter vers: