AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Afanasiy Pheonix

avatar

Messages : 13
Face + © : mias van der westhuyzen/myself.
Pseudo : javanaise.
Age : vingt cinq ans.
Job + $ : analyste, $$$$$.
Status : les pieds et poings liés.

MessageSujet: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Dim 12 Juil - 7:34

Afanasiy Pheonix
( tu seras semblable à tes semblables, comme tout le monde ou dégradable, plus malin ou trou du cul, tortionnaire ou corrompu. tu seras battu et silencieux ou bien cruel, mais victorieux. )
© tumblr - fauve

NOM, PRÉNOMS : Afanasiy n'a rien de l'homme de foi dont son prénom est inspiré. C'est le genre de bête qui se transcende dans tout ce qu'il y a de plus sombre et vicié. Et s'il vit flanqué d'un pauvre patrimoine génétique, il n'en demeure pas moins qu'Afanasiy Pheonix est né pour tout briser, tout déjouer. ÂGE ET DATE DE NAISS. :  vingt cinq ans, né le 23 août 1989. NATIONALITÉ ET LIEU DE NAISS. : Afanasiy est né au Lenox Hill Hospital de New York. Il est donc tout ce qu'il a de plus légalement américain. ORIGINE, LANGUES PARLÉES : Son tendre père est russe et Afanasiy lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Il ne s'en vante pas, s'en cache la plupart du temps. Et pourtant, c'est grâce à ce père qu'il déteste tant qu'aujourd'hui Afan aime apprendre. Outre l'anglais, le blond maitrise le russe, l'espagnol et commence à se débrouiller en chinois. L'apprentissage D'Afanasiy a pour but de lui ouvrir les portes du monde entier. DANS LES HAMPTONS DEPUIS : Afanasiy ne possède rien dans les hamptons, si ce n'est quelques vêtements dans un placard et un ordinateur constamment allumé dans le salon. L'unique propriétaire de la villa dans lequel il loge se prénomme Dali et Afan se contente de vivre sagement chez lui (pour lui), comme chaque été. Ainsi, ils viennent tout juste d'arriver cette année. NIVEAU D'ÉTUDES : Afan est un intellect, un fin stratège. Il a toujours, toujours été doué pour apprendre et observer. C'est pour ça qu'il a fréquenté les meilleurs et les plus grande écoles, pour ça qu'on se l'arrache et qu'il a passé sa vie à chercher celui qui serait à sa hauteur, si ce n'est plus. Alors, près sept ans d'étude, Afanasiy possède un diplôme en finance internationale. BOULOT OU TYPE D'ÉTUDES : Afanasiy est un analyste financier bossant pour le compte d'une dizaine d'entreprise trier sur le tas. Indépendamment de ses activités, Afan a pour ambition de devenir, un jour, le bras droit de Dali lorsque celui-ci accèdera au "trône" de son père. REVENU MONÉTAIRE : Afan est partie d'un rien. Sa mère était femme au foyer tendit que son père bossait dans l'immobilier. Il a passé les huit première années de sa vie à être gâté et dorloté. Puis son géniteur c'est barré et son monde c'est effondré. Il a fallut alors tout, absolument tout recommencer. Sa mère c'est mise à faire des ménages et le blond a étudier, ronger, dévorer. Alors peu importe ce que les gens peuvent dire de lui, sa place, Afan ne la doit à personne. ($$$$$$$$). ORIENTATION SEXUELLE : De on dit en on dit, il semblerait qu'Afan soit un esprit léger qui ne se donne, certes, pas à n'importe quoi mais bien à n'importe qui. STATUT MATRIMONIAL : Peu importe les baisers et les débordements. Peu importe ce que sa fierté peut bien en penser, son seul maitre, c'est lui. NB D'ENFANTS : aucun et il n'en aura jamais...quoi qu'une ribambelle de chiens peut se négocier TRAITS DE CARACTÈRE : ambitieux, attentif, captivant, battant, charmeur, désinvolte, égocentrique, baratineur, impatient, lunatique. GROUPE : EAST HAMPTON.

World Of Cruel Beauty Or Perfect Ugliness
Je ne suis pas né dans un berceau baby suommo, je ne dévore ni or ni diamant. Mon prestige n'a de vrai que mon compte en banque. Car personne ne sait qui je suis ni d'où je viens: on me présente souvent comme le grand mystère de Financial District, le nouveau riche ou l'héritier, l'ancien pauvre ou le faussaire. Ils parlent beaucoup mais ne déterrent rien. Ils ne savent pas que je suis le fils d'une ancienne femme de ménage, ils ne savent pas non plus qu'on a longtemps vécu elle et moi dans un trois pièces minuscule planqué au cœur de Brooklyn. Mais peu importe, finalement, l'homme que j'ai pu être. Car je serais celui, qui demain, les fera tous tomber en un claquement de mains.  □ J'ai toujours été un affreux menteur, un bon baratineur. Avant, je faisais ça pour m'en sortir car il était préférable d'empiler les mensonges pour éviter les punitions. C'était une histoire de petit garçon, le genre de petite broutille qu'on sort tous un jour ou l'autre. Puis aujourd'hui...aujourd'hui je fais ça parce que j'ai peur. Peur de n'être rien si je m'en donne pas les moyens. Les honnêtes gens, ce sont ceux qui nettoient la crasse des autres. Les mauvais sont toujours, toujours au sommet. Et moi, je préfère être un (faux) mauvais. □ Je n'aime ni les filles, ni les garçons. Je crois que j'aime les deux ou tout simplement les gens qui piquent les yeux à force de trop briller. J'aime les silhouettes qui dominent mon cœur et le reste du monde. j'aime les figures de luxe et les manipulateurs: tout ces diables qui s'habillent en Armani ou en Prada. Dans le fond, je crois bien que je suis un croqueur de diamant. □ je fais de la natation depuis que je suis enfant. J'ai gagné quelques médailles dans mon adolescence, rien de bien transcendent mais aujourd'hui, je me contente de nager le bassin près de chez moi. Il n'y a que sous l'eau que je suis en paix. Nager me donne l'impression de retomber brusquement en enfance, sans réussite, sans prestige et sans code sociaux. □ A force d'apprendre à me connaitre, les gens finissent pas comprendre que je ne suis pas un mec dont la parole a de la valeur. On doute souvent de moi, de mes mots et de ce que je pourrais leurs apporter. Pourtant, je ne jure jamais fidélité sans raisons. Je donnerais ma vie entière par loyauté: ne serais-ce que pour sauver la seule chose de vraie que j'ai. □ Je change de marque de cigarettes selon mon état d'esprit. Les lucky, c'est lorsque tout va bien, les winstons, c'est quand ça commence à dérailler et les phillips, c'est lorsque tout tombe en morceaux. □ Je suis incapable de travailler sans musique et en règle général, j'aime réfléchir sur des sons indie et electro. □ Dans le milieu, on raconte que j'ai donné mon âme au diable, que je suis devenu l'esclave d'un grand nom. ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que sans l'autre, on ne serait rien. Que sans lui, on en serait peut pas là aujourd'hui. □ je me suis fait tatoué melancholy hill sur le côté intérieur de ma cuisse droite à dix sept ans, après avoir échoué au concours d'entrée d'une grande école. □ Je m'en veux d'être ce que je suis.

last night was a mistake:
 


Dernière édition par Afanasiy Pheonix le Lun 13 Juil - 10:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afanasiy Pheonix

avatar

Messages : 13
Face + © : mias van der westhuyzen/myself.
Pseudo : javanaise.
Age : vingt cinq ans.
Job + $ : analyste, $$$$$.
Status : les pieds et poings liés.

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Dim 12 Juil - 8:05

l'amour et la violence
( aujourd'hui j'ai huit ans, les mots qu'on m'avait appris ont disparus. j'ai du mal à faire des phrases construites comme il faut mais pour une fois j'en ai pas envie, c'est comme si mon esprit était à moitié éteint, qu'une partie était restée avec toi, là-bas. )
© tumblr - fauve



Ses valises étaient déjà dans le couloir lorsqu'il a caressé pour la dernière fois mes cheveux. Il ne me souriait pas, ne me regardait même pas. Son regard était fixé sur les escaliers, sur la poussière contre les murs et le hall à peine plus bas, scintillant, éclairé. Il n'y avait pas de tendresse dans la cage thoracique de mon père. Ses caresses voulaient dire adieux et son souffle, bas, imperceptible sonnait comme une excuse cinglante et assassine.
Désolé de quoi papa ?
De t'en aller ? de me laisser ? de la laisser ?
D'avoir regardé ailleurs lorsque le présent était ?

Ma mère n'a jamais sût le pourquoi de son départ. C'était seulement l'histoire d'une passion asséché, d'un amour, terrible et dévastateur qui a fini un jour par disparaître. Peut être qu'il n'aimait plus ses yeux, peut être qu'il n'aimait plus ses cheveux, peut être qu'il en avait marre de son accent, de l'appartement, de son parfum entêtant et peut être, peut être qu'il en avait marre d'elle, tout simplement.
C'est sur ce peut être qu'il a disparu, lettre de divorce sur la table et placards vidés. Il a quitté son poste, quitté ses amis, c'est emparé de son passeport et est reparti aussi sec qu'il est entré dans notre vie:
comme un incroyable mirage venu d'ailleurs.

Mon père, c'est une silhouette carré qui disparaît et des doigts dans mes cheveux.
Mon père, c'est un cœur écrasé et les sanglots de ma mère.
Mon père
Mon père
Mon père
Mon père
Mon père
C'est...
absolument rien


Ma mère a mis des mois à s'en remettre. Comme une longue traversée en solitaire, elle passait ses jours seule et enfermée dans sa chambre a ruminer le souvenir de mon père. Cet amant fatal qui semblait avoir emporté avec lui son sourire et le scintillant de ses yeux bleu.
Et dans nos vies, il n'y avait plus rien.
Plus de petit plaisir en fin de mois, plus de débordement sur les dépenses, plus de sorties à trois, plus de balades entre gars, plus de rires et d'éclats, plus de voix grave au réveille, plus de rasoir dans la salle de bain.
Plus de maman qui brille mais deux cent fois plus de je t'aime.

Parce qu'elle n'avait plus rien, si ce n'était moi.

J'ai grandis dans l'effort et la poussière.
Je passe mon temps à dire que je tiens de mon père. Que mon moi tout entier, c'est lui, que mes yeux, c'est lui, mes cheveux, c'est lui, mon air froid, c'est lui.
C'est juste incroyablement faux. Mon père, c'est rien. Et ma mère, c'est tout.
Elle s'est battue pour nous sortir de là. Après des années de loyaux services, la pension de mon père a fini par disparaître (elle aussi). Il ne donnait plus signe de vie et elle n'avait pas envie de se battre contre un fantôme...alors elle a relevé les manches, l'air de rien. Sa fierté, son amour et ses rêves d'enfant ont été enfermés dans un petit coffre au fond de sa chambre et ma mère c'est mit à se battre pour m'offrir tout ce que je n'aurais pas dû avoir:
Les habits trop coûteux pour des gens comme nous.
Les vacances à la mer auxquels je pensais avoir dit adieux.
l'école privé, les bouquins tout neufs et le cartable que l'on change chaque année.
Peut être qu'elle m'aimait trop, peut être qu'elle voulait se faire pardonner de me priver de père, peut être qu'elle voulait que j'oublie le quartier miteux, peut être qu'elle espérait me garder malgré ses cheveux sale, ses doigts abîmaient par la javel et ses horaires qui l'éloignaient de moi.

Et peut être, peut être qu'elle espérait tout simplement remplir le rien de nos vies.


( Dit moi ce que tu penses ? de ma vie, de mon adolescence, dit moi ce que tu penses ? j'aime aussi, l'amour et la violence. )




La musique pulse contre mes temps dans un tendre bourdonnement. Mes doigts s'accrochent à la cravate défait qui pend à mon cou, celle que j'ai abandonné aussitôt l'enceinte de mon bureau oublié.

Il fait incroyablement chaud ce soir et les démons sont de sortis.

Je crois bien que je me perd entre les spots lumineux de la boite de nuit et les volutes de cette cigarette qui s'effritent à quelques centimètres de ma peau. Quelque chose remonte le long de ma cuisse et trace de tendre cercles contre la paume de ma main.
C'est Dali.
Dali et ses yeux clair, Dali et son sourire mutin. Dali qui tient mon cœur entre ses mains. Je souris, d'un petit air tendre, lointain, m’appuie encore un peu et me laisse faire. Je ne l'avouerais jamais mais il n'y a qu'à ses côtés que je me sens vivant. Et je suis bien là, à endosser ce rôle qu'il a choisi pour moi: pas celui du fils de la boniche, non, pas même celui du faux prince à l'allure prodige.
Pour Dali, je suis un bras droit, une histoire de contrat. Et là, dans le noir, je suis le seul à être en droit de sentir ce drôle de muscle qui bat.

Il se lève, accroche ses doigts aux miens et m'emporte avec lui, à peine plus loin. Ses yeux balaient la boite de nuit, cherchent des regards curieux et les défis de rester planter sur nous. Un peu comme s'ils gueulaient va-y, juge-moi si tu l'oses. Et plus personne, plus personne nous dévisage.

Dali, il a toujours eu cette aura, un peu comme un loup qu'on aurait oublié d'éduquer. Un gosse de riche qui n'a jamais supporté d'avoir de collier autours du cou. Personne ne lui tient tête, personne n'ose le défier, lui cracher dessus.
Il n'y a que moi.
Pour le juger.
Pour le dévisager.
Pour le surplomber.
Pour le dépasser.
Pour oser l'aim....

il n'y a que moi


Dernière édition par Afanasiy Pheonix le Lun 13 Juil - 10:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Dim 12 Juil - 8:06

le prénom et l'avatar sont de véritable découvertes, et ils sont carrément sexy
bienvenu et bon courage pour ta fiche qui est déjà pas mal avancée vu le métier d'Afan, on devrait se trouver un truc assez facilement I love you
Revenir en haut Aller en bas
Afanasiy Pheonix

avatar

Messages : 13
Face + © : mias van der westhuyzen/myself.
Pseudo : javanaise.
Age : vingt cinq ans.
Job + $ : analyste, $$$$$.
Status : les pieds et poings liés.

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Dim 12 Juil - 8:18

mais ouai. mias c'est mon gros coup de cœur. je l'ai découvert il y a quelques jours et fiou, je suis tombé en amour. pis merci pour le pseudo, étant donner que je l'ai changé au moins cent fois avant de poster ma fiche, ça me rassure oui, je pense aussi, réserve-moi une place dans ton carnet professionnel du coup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Dim 12 Juil - 8:24

tu as bien fais de craquer, il est vraiment beau gosse et oui.. j'ai vu ça pour le pseudo
je fais ça
Revenir en haut Aller en bas
Bex Delhaye
perfectionism is self-abuse of the highest order.
avatar

Messages : 288
Face + © : holland roden (© myself)
Multinicks : bash.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : 24 yo, sounds like it.
Job + $ : works as a collection technician, wants to be an artist.
Status : stick to the status quoe.
Playlist : stay with me, sam smith ○ love me like you do, ellie goulding ○ shake it off, taylor swift ○ clarity, foxes ft. zedd ○ the heart wants what it wants, selena gomez ○ here without you, 3 doors down

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Dim 12 Juil - 16:33

Bienvenue sur le forum. Bien que je ne connaisse pas ton avatar, j'imagine qu'il est mannequin? I love you Bref il est à toi pour sept jours. tongue

_________________
she don’t care if she fall in love with a devil, as long as that devil will love her the way he loves hell. (©️maimitch)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afanasiy Pheonix

avatar

Messages : 13
Face + © : mias van der westhuyzen/myself.
Pseudo : javanaise.
Age : vingt cinq ans.
Job + $ : analyste, $$$$$.
Status : les pieds et poings liés.

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 2:39

oui c'est un mannequin (quiposeensousvêtement ) merci en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Prewett

avatar

Messages : 67
Face + © : lily collins, milkovich (avatar)
Pseudo : jelly slug
Age : vingt-deux ans
Job + $ : étudiante en médecine, aimerait se spécialiser dans la pédiatrie, aimerait un jour ouvrir son propre cabinet
Status : mère célibataire

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 3:32

bienvenue

_________________

tough girl in the fast lane no time for love no time for hate no drama no time for games
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afanasiy Pheonix

avatar

Messages : 13
Face + © : mias van der westhuyzen/myself.
Pseudo : javanaise.
Age : vingt cinq ans.
Job + $ : analyste, $$$$$.
Status : les pieds et poings liés.

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 10:13

merci I love youI love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noel Roscoe

avatar

Messages : 280
Face + © : Tyler Hoechlin + © crick, tumblr.
Pseudo : Chandelier.
Age : 27 ans.
Job + $ : Garde du corps de Melrose Christie depuis 2 ans et demi, employé de la société WOOD-GUARD ($$$).
Status : Compliqué.
Playlist : DAVID GUETTA ♒ hey mama ; MARK RONSON ♒ uptown funk ; KYGO ♒ firestone ; 10CC ♒ i'm not in love ; LOST FREQUENCIES ♒ reality.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (1/4) + TC#1

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 10:19

je découvre ton avatar mais et ce personnage, j'aime beaucoup bienvenue sur gmg et bon courage pour ta fiche

_________________

    ⊰ The world is full of evil and lies and pain and death. And you can’t hide from it; you can only face it. The question is, when you do: How do you respond ? Who do you become ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afanasiy Pheonix

avatar

Messages : 13
Face + © : mias van der westhuyzen/myself.
Pseudo : javanaise.
Age : vingt cinq ans.
Job + $ : analyste, $$$$$.
Status : les pieds et poings liés.

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 10:43

il est dsfjdhsfgjds hein ? ravie que le personnage te plaise, j'espère que c'est toujours le cas maintenant que mon histoire est posté. merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noel Roscoe

avatar

Messages : 280
Face + © : Tyler Hoechlin + © crick, tumblr.
Pseudo : Chandelier.
Age : 27 ans.
Job + $ : Garde du corps de Melrose Christie depuis 2 ans et demi, employé de la société WOOD-GUARD ($$$).
Status : Compliqué.
Playlist : DAVID GUETTA ♒ hey mama ; MARK RONSON ♒ uptown funk ; KYGO ♒ firestone ; 10CC ♒ i'm not in love ; LOST FREQUENCIES ♒ reality.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (1/4) + TC#1

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 10:54

oui c'est toujours le cas

_________________

    ⊰ The world is full of evil and lies and pain and death. And you can’t hide from it; you can only face it. The question is, when you do: How do you respond ? Who do you become ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Michaels
☆ SHE'S THE DEVIL IN A DRESS, DRESSED TO IMPRESS. ☆
avatar

Messages : 171
Face + © : candice accola. (© coyotes)
Multinicks : kittykat.
Pseudo : shadowcat, ven.
Age : twenty-seven yo.
Job + $ : Directrice fiancière dans l'entreprise familiale.
Status : oh god, just no.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (3/3) - open.

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 11:49

Bienvenue et bon courage I love you

_________________
SHE WAS A BEAST IN HER OWN WAY. but one idea described her best : she was unstoppable and she took anything she wanted with a s m i l e.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Michaels
☆ SHE'S THE DEVIL IN A DRESS, DRESSED TO IMPRESS. ☆
avatar

Messages : 171
Face + © : candice accola. (© coyotes)
Multinicks : kittykat.
Pseudo : shadowcat, ven.
Age : twenty-seven yo.
Job + $ : Directrice fiancière dans l'entreprise familiale.
Status : oh god, just no.

HOW CAN ANYONE NOT LOVE THE HAMPTONS
Relations or contacts:
Disponibilité: (3/3) - open.

MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   Lun 13 Juil - 12:06

Je valide avec plaisir, j'aime beaucoup ta façon d'écrire. I love you

_________________
SHE WAS A BEAST IN HER OWN WAY. but one idea described her best : she was unstoppable and she took anything she wanted with a s m i l e.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I wish that i had known in that first minute we met, the unpayable debt that i owed you. (afan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mayonnaise -éclair
» Comment vous servez-vous de votre cuit-vapeur?
» Les confitures
» Boulette de viande porc-épic faciles
» POtée de chou à la bière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE MAYBE GONE. :: WHAT GOES AROUND COMES AROUND :: The Lies I'll Concealed :: Never Have I Ever-
Sauter vers: